notre travail > AVS

AVS un vrai métier ?

(1/3) > >>

spoucnic:
Bonjour à tous,
Je suis AVSi depuis septembre 2007, et je suis sidérée par le manque de considération de notre hiérarchie (inspecteur d'académie) pendant ma formation, celui-ci nous a bien fait comprendre que nous étions de passage voire à disparaître, j'étais à 2 doigts de lui demander si l'on devait se considérer comme une espèce en voie d'extinction.
 De plus, il ne valorise pas du tout la fonction, pour l'inspection académique, c'est une première expérience pour ensuite se diriger vers une formation de travailleur social, le hic, c'est que j'ai obtenu un DE de travailleur social en mai dernier.
Mais dans l'ensemble, j'ai de la chance de travailler avec des enseignantes qui reconnaissent mon travail auprès de A : petite fille avec troubles de la personnalité âgée de 6 ans et R : petit garçon âgé de 7 ans avec troubles de l'attention et de la compréhension.
Et même si le travail n'est pas toujours facile mais pationnant, je ne me plainds pas sauf du salaire peu élevé : 793 euros pour 30 heures/semaine et le manque de considération de la part de cette grande maison qui est l'Education Nationale.
Donc comme la plus part de mes collègues, je vais me battre à mon niveau pour que nous soyons reconnus et que  pour AVS soit un vrai métier et non une fonction.
Voilà mon petit message, il me reste à vous souhaiter à tous de très bonnes fêtes de fin d'année.

moon:
Merci et bienvenue à toi sur ce forum et sur celui de l'assos nationale UNAÏSSE (http://unaisse.free.fr)

Nous nous sommes associé pour nous battre pour la reconnaissance d'un vrai métier car c'en est un dans la pratique quotidienne d'accompagnement!!
Le site et le forum de l'assos sont malheureusement momentanément en panne mais tout devrait rentre dans l'ordre rapidement. Bienvenue encore et bravo pour ta rapide détermination à faire bouger les choses : tu as sonné à la bonne porte  :icon_thumright:  :icon_biggrin:  ;)

Moni:
Bonsoir,  :wave: et bienvenue sur ce Forum !  :hello:

C'est avec grand plaisir que nous pourrons échanger.  :hello:

De mon côté, je prépare un BTS économie sociale et familiale par le CNED, qui prépare au métier de conseiller en économie sociale et familiale. Puis-je te demander quel diplôme tu as obtenu dans le travail social ? Peut-être justement le DE de CESF ?

A bientôt !  :hello:

spoucnic:
Merci pour vos réponses.
J'ai obtenu un DE de TISF (technicien de l'intervention sociale et familiale) qui me permet d'intervenir au quotidien auprès de famille ayant des difficultés, le plus souvent il s'agit de parentalité défaillante.
L'avantage de ce DE c'est qu'il me permet aussi d'intervenir auprès d'autres publics (personnes en situation d'handicap, ou auprès d'associations proposant de l'aide à l'insertion pour des publics défavorisés).
J'ai trouvé que la formation proposée par l'inspection académique était très pauvre, de mon côté, j'ai eu la chance d'avoir un module de 200 heures sur le handicap et même si je suis loin de tout savoir, cela m'aide dans ma fonction d'AVS. Par contre, beaucoup de mes collègues ne connaissaient pas grand chose au handicap et certaines m'ont avoué avoir mis l'enfant en danger avant de savoir comment intervenir auprès de lui. Et je trouve que dans ces cas là, nous ne sommes pas assez accompagnés.
Ma collègue enseignante m'a dit que l'on travaillait au felling, mais quelques fois on se plante, et l'enfant dans tout ça ?
Bon courage à tous.

kagambo:
Bonjour,
Je me pose la même question !! Pourtant je ne suis avs que depuis une semaine mais l'avs que je remplace m'a briffée et je commence à avoir peur !!!
Je m'occupe de B. 5 ans, polyhandicapée. Hormis le handicap physique, elle ne communique pas : elle ne parle pas (ou bien des petits bruits toute la journée), elle ne me regarde pas, elle ne comprends même pas ce qu'on lui dit. Elle est dans son monde, elle tape, mords et ne peut pas travailler (elle fait 2 traits sur une feuille et s'arrête épuisée).
La maman dit que sa fille n'a aucun handicap physique et le personnel de l'école me demande de ne rien dire à la mère pour ne pas la froisser. L'ancienne avs que je remplace m'a même dit qu'on lui a déjà demandé de faire les dessins de la petites afin de pouvoir présenter un travail aux parents.
Moi je le dis honnêtement, cette petite n'est capable d'aucun travail. L'enseignant référent à tout de même augmenter son nombre de jour de présence à l'école (de 1,5 jour à 2 jours par semaine) parce que la mère, qui trouvait que sa fille n'apprenait rien à l'école a estimé qu'en venant plus souvent, elle ferait des progrès alors que tout le monde dit qu'elle n'en fera pas.
La pauvre avs que je remplace (elle démissione car elle a fini ses études) a le dos large et tout le monde lui casse du sucre sur le dos parce que, au bout de 3 ans avec cette enfant, elle craque à cause des morsures, coups et progrès qui ne sont jamais arrivé.
J'ai peur de prendre sa place. Puis-je refuser de prendre un enfant (car j'en ai également 2 autres) ???
L'enseignant référent n'est visiblement pas coopératif. Quels sont nos droits en cas de difficultés avec un enfat ou une équipe éducative ?
Merci pour votre aide !!!

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique